Samedi 07 juillet - 18h41 | À Paris, Lucas Tracol

CSI 5* Paris : Kevin Staut renoue avec la victoire

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Dès 16h sur la piste du Longines Paris Eiffel Jumping, soixante couples ont pris le départ de la deuxième manche de la Global Champions League (GCL), qui a tout de même donné lieu à un classement individuel. Parmi eux, vingt-quatre duos hors GCL se sont élancés afin de tenter d’obtenir une qualification pour le Grand Prix CSI 5* qui suivra. 

Malgré la technicité du parcours à 1,55m/1,60m, la bataille pour le meilleur chronomètre a été belle. Étant donné qu’il ne fait pas partie d’une équipe de la League, Kevin Staut est parti en début d’épreuve, mais n’a pour autant pas laissé passer sa chance. Juché sur Lorenzo, un hongre de dix ans qu’il monte depuis le mois de mai, le Normand a tout tenté, prenant des options, serrant ses virages et ouvrant le galop du bai. Une prise de risque payante, puisque le couple s’est emparé de la victoire avec l’excellent chronomètre de 69“04. Le champion olympiques par équipes et son fils de Landos ont été les seuls à passer sous la barra des 70“00. 

Malgré un superbe parcours mené sur l’expérimenté Pret A Tout, l’Allemand Marcus Ehning a franchi les cellules d’arrivée en 71“42, synonyme de deuxième place. Alors qu’elle s’est élancée juste après Kevin Staut, Pénélope Leprevost a elle aussi joué sa carte, avec succès. La Normande semble déjà avoir pris ses marques avec Gain Line, qu’elle monte pour la deuxième fois en CSI 5*. Le hongre de douze ans auparavant monté par Simon Delestre a superbement sauté, sans oublier d’aller vite. C’est finalement une troisième place pour le couple, sans faute en 71“84. Premières au départ, Danielle Goldstein et Lizziemary n’ont pas tenu la tête de l’épreuve longtemps, mais prennent ce soir une belle quatrième place. Elles devancent Peder Fredricson sur Hansson WL, à nouveau sans faute pour leur deuxième parcours sous les couleurs des Prague Lions. 

Malgré de nombreux sans-fautes (vingt-quatre), tous n’ont pas tenté le tout pour le tout pour essayer de déloger Kevin Staut de la pole position. On ne peut plus en forme ce week-end avec trois victoires, Ben Maher a réalisé un nouveau parcours parfait sur le déjà très régulier Explosion W, neuf ans. 

À noter le bon parcours de Grégory Cottard et Urhelia Lutterbach, seulement pénalisés par un point de temps. 
Pour d’autres couples, tout ne s’est pas aussi bien déroulé, à l’instar de Nicolas Delmotte sur Vagabond de la Pomme, fautifs sur les n°1, 7 et 11, ou encore Mathieu Billot, qui a préféré abandonner après trois fautes de Shiva d’Amaury.

Les résultats ici 

Le coup d'envoi du Grand Prix de la dixième étape du Longines Global Champions Tour sera donné à 19h15. 

J'aime 131

Réagissez